Le social, premier critère de référencement

Selon une étude récente de Searchmetrics, les medias sociaux sont largement les plus corrélés avec le bon ranking dans Google.

Searchmetrics  étudie la corrélation statistique entre les facteurs pouvant influencer le ranking, et le ranking effectif :

Search ranking factors

Par rapport à 2012, l’évolution est marquante, et fait clairement ressortir l’impact des médias sociaux, en particulier de Google+ (comme on pouvait s’y attendre) et Facebook.

Est-ce étonnant ? Franchement, non. Tout d’abord, une grande partie des requêtes d’utilisateurs sur Google Search sont explicitement ou implicitement liées à du contenu récent, y compris pour des achats. On veut savoir quel est le meilleur appareil photo récent, pas celui de 2011. Hors, le lien classique (des liens vers la page sur d’autres sites), qui était la base de tout référencement, prend typiquement du temps à être construit. Google avait besoin d’autres ‘signaux’ à propos de la validité d’une page, qui se répandent à haute vitesse, pour affiner son ranking, et surtout le mettre à jour en fonction du buzz du moment.  Les médias sociaux en sont une source importante, si non LA source actuelle de ces signaux positifs à propos d’une page.

Si on suit ce raisonnement, on peut donc que confirmer qu’il s’agit bien d’un lien de causalité : plus de partage conduit à un meilleur référencement, et non l’inverse (un meilleur référencement conduit à plus de partage). En réalité, il peut bien sûr y avoir un effet inverse dans certains cas (un meilleur référencement donne plus de trafic, et peut-être plus de partage), mais cet effet est selon nous plus limité.

Dès lors, quelle stratégie faut-il mettre en place pour assurer cette dynamique sociale de partage ? Il s’agit d’un cercle vertueux, que vous devez absolument mettre en place pour rester pertinent :

  1. Vous publiez du contenu intéressant et facilitez son partage, et/ou vous demandez après l’achat (ou l’usage) un partage de témoignages sur Twitter, Facebook, Google+
  2. Vous republiez  votre contenu social, les commentaires et partages sociaux sur votre site, pour convaincre les visiteurs de la pertinence de vos propos et les encouragez à partager eux-mêmes (la dynamique sociale se fait sur base d’un petit noyau d’ambassadeurs qui ont eux-mêmes montré l’exemple, à vous des les rendre visibles)
  3. Ces partages améliorent le ranking, vous conduisant plus de visiteurs passifs, qui voient cet engagement social et partagent, achètent plus facilement.
  4. Vous améliorez le cercle en identifiant les goulots d’étranglement et recommencez à 1

De plus en plus, tout est lié : social, site, search, et autres campagnes.  Il est en temps d’intégrer le tout dans une seule stratégie, et d’amener le social là où cela compte : sur votre site.

Merci à Cédric Cauderlier pour son partage

 

This entry was posted in Social Media by Alexandre Vandermeersch. Bookmark the permalink.

About Alexandre Vandermeersch

Alexandre Vandermeersch is the founder & managing Director of Dialogfeed. Dialogfeed is a subsidiary of Dialog Solutions, a leading player in market research & consulting in Belgium. He is an experienced manager with previous runs at companies like McKinsey&Company, Procter&Gamble. He holds a degree in Computer Science and a MBA. He is the happy father of 3 kids.